Revenir au site

Le Potager de l'école

Le potager d’école : promouvoir l’agroécologie et former la prochaine génération !

Parce que la terre est l'une des ressources les plus productives et les plus précieuses d'Udalo, ER consacre une grande partie de ses efforts à la protéger et à promouvoir l'utilisation durable des terres agricoles.
Au fil du temps, nous nous sommes associés aux communautés agricoles, aux écoles, aux réseaux d'agriculteurs locaux et aux scientifiques pour échanger et transférer les connaissances et le savoir-faire sur l'agriculture durable et l'agriculture biologique. L'un de nos projets éducatifs clés est le projet Jardin scolaire / Potager de l'école.

Sur un terrain généreusement prêté par Monet, l'un des principaux propriétaires fonciers de la région, nous avons établi une ferme de formation et de démonstration à côté de l'école. Pendant 2 ans, il a été un terrain d'apprentissage pour les lycéens sur l'agriculture biologique, les pratiques agro-écologiques et les principes de la permaculture à travers des formations, des observations et des expériences pratiques.

Elsa, Roda et Christine ont mis en place un programme scolaire de 6 mois au cours duquel les étudiants ont été amenés à mener un projet de groupe depuis sa conception jusqu'à sa mise en œuvre et sa présentation. Roda, avec l'aide de Sjors (un biologiste des Pays-Bas) et Guillaume (un pratiquant de permaculture venu de France), a dispensé des formations sur les thèmes de la fertilité des sols, de la fertilisation organique, des plantes compagnes et bien d'autres.
Les élèves par groupes de 3 à 6 ont conçu, établi et entretenu une petite parcelle de potager. Ils ont pu utiliser les plantes et les techniques de leur choix et ont reçu des semences, des outils et un petit budget pour présenter leur projet final. Chaque semaine, pendant les cours, ils pouvaient consacrer du temps à leur projet. Nemicio, Christine et Roda étaient toujours là pour les aider.
Ils ont appris la théorie et la pratique de la production d'un bon compost, du paillage et de la couverture du sol pour prévenir la sécheresse et l'érosion, les détails techniques et le défi de cultiver et de transplanter un semi sain, et bien d'autres choses essentielles.
La fin de l'année scolaire a été l'occasion de montrer leurs résultats et partager leur expérience! Chaque groupe a présenté son projet à ses camarades de classe et à ses parents, et certains ont même remporté un prix : le prix du plus joli jardin, le prix du jardin le plus économe en ressources, le prix du jardin le plus productif, le prix de l'équipe la plus acharnée , le Project Management Award, etc.

Guillaume et Sjors ont fait un excellent travail d'organisation et de formation. Avec Nemicio, ils ont également pris soin de la terre pendant les vacances d'été. Nous sommes heureux de voir que les nombreux arbres et légumes qu'ils ont plantés poussent.

Nous tenons à adresser un grand merci à Pastor Félix, l'ancien directeur de l'école, et qui a déménagé dans une autre région, ainsi qu'à Sjors et Guillaume pour avoir partagé leurs connaissances. C'était très amusant, pour nous et pour les élèves, et nous espérons renouveler cette expérience l'année prochaine !

Christine et Nemicio gèrent maintenant la terre et la transforment en un beau jardin productif, qui fournit des fruits, des légumes et de l'ombre.
Ils ont installé une habitation, réparé les clôtures, planté de nombreux nouveaux fruits, légumes et herbes, tels que des arbres à fruits de la passion, des ananas, du basilic, de la menthe et de l'origan. Ils récoltent régulièrement des graines pour en faire don à d'autres agriculteurs et ménages locaux. Ils appliquent continuellement les techniques de paillage, d'engrais vert et de compost afin de maintenir le sol fertile et sain.
En attendant le prochain groupe d'étudiants, nous nous réjouissons de voir ce magnifique jardin forestier prendre forme, grâce à leur travail acharné. Cet exemple de jardin productif, situé juste à l'entrée du village, inspire les ménages locaux à créer également des potagers dans leurs arrière-cours. L'année dernière, nous avons observé l'apparition de nombreuses petites parcelles productives dans les villages, également grâce aux incitations du département d'aide sociale.

Guillaume partage ses conseils en permaculture aux étudiants

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK